Février 2020

Toshiaki Miyamoto

Vi(ll)e

Exposition de photographies

15 février – 7 mars

Vernissage samedi 15 février, 18h00 – 20h30

« La pensée on l’oublie trop souvent, est un art, c’est-à-dire un jeu de précision et d’imprécision, de flou et de rigueur  » Edgar Morin

En ces temps confus de perturbations, de flou quotidien, soutenus par l’envahissement constant de phrases, d’images et de photos standardisées autocentrées, y a-t-il encore une place à la poésie de l’accident ?

Un soir de crépuscule, dans son silence, ce silence propre au photographe, Toshiaki Miyamoto capte accidentellement le trouble. L’accident révèle une respiration. Il décide de se consacrer à une nouvelle série autour de ces images, captées aux détours de ses promenades dans la ville lumière.

En photographie, on nomme flou artistique un effet de flou désiré et maîtrisé. Toshiaki Miyamoto va s’investir dans cette quête de visibilités troubles qui vite va devenir une soif intarissable de rencontres avec cet instant.

Bientôt, s’instaure un dialogue avec le public. Les images floues tranchent notre quotidien pour y apporter une exultation, y introduire un instant constructif.

Nous avons tous en mémoire le souvenir d’une photographie ratée réussie. Une image floue qui pétille et inspire.

Nous sommes heureux de partager cette respiration avec vous aujourd’hui.

Hors les murs

L’oeuvre « La mare aux fées » de Laurent Debraux illustre le catalogue de la saison 2019/2020 de l’Opéra de Paris, images pour illustrer « L’après-midi d’un Faune » de Claude Debussy, chorégraphié par Anne Teresa De Keersmaeker.

Eudes Menichetti et Laurent Debraux participent à l’exposition « Métamorphoses du quotidien » à la Maison des arts plastiques Rosa Bonheur du 6 mars au 11 avril 2020. Commissaire d’exposition Pauline Lisowski. Maison des arts plastiques Rosa Bonheur, 34 Rue Henri Crette, 94550 Chevilly-Larue

Fred le Chevalier participe à Paris Face cachée, les 31 janvier, 1 et 2 février 2020. Informations et reservation; www.parisfacecachee.fr

La revue d’art et de littérature « Ou bien » consacre ses pages de dessins  à  Fred Le Chevalier. Revue N° Janvier – Juillet 2020

 

Janvier 2020

Belleville Night (Le Grand Belleville)

January 16, 5pm-9pm

Exhibition of Fred Le Chevalier

(The gallery is under construction during other days of January)

Décembre 2019

« Le Silence du mouvement » au Pavillon Carré de Baudouin, jusqu’au 21 décembre

Eko Sato a le plaisir d’être commissaire de cette exposition,  avec les oeuvres de Catarina Rosa et Laurent Debraux, ainsi que les artistes invités, Damien Bénéteau, Gladys Nistor, Haruhiko Sunagawa, Pascal Haudressy, Justin Fiske, Karina Smigla Bobinski, ainsi que Ohad Naharin pour Chaillot, Théâtre National de la danse.

A l’ère de l’instantané et de l’immédiateté, cette exposition est un manifeste, une invitation à se retrouver. Le Silence du mouvement est une expérience sensorielle privilégiant la lenteur et le silence au brouhaha et à l’agression de la vitesse.

A travers des sculptures dont le mouvement fait partie intégrante et des créations statiques qui en éveillent l’idée, le spectateur est invité à une immersion où élégance rime avec pureté. Un espace où l’aspect technique s’efface pour apporter une respiration, un souffle. Ici s’instaure un dialogue entre les oeuvres et le visiteur qui nous ramène à une perception oubliée de l’espace et du temps. Le visiteur est invité à découvrir des oeuvres contemporaines intemporelles.

Le Silence du mouvement au Pavillon Carré de Baudouin

121 rue de Ménilmontant 75020 Paris  Ouvert du mardi au samedi de 11H à 18H

Instagram: @lesilencedumouvement

 

Expositions