EXPOSITION

FRED LE CHEVALIER

On a toute une peau pour de raconter nos vies

Exposition du 5 au 23 décembre 2020

Ouvertures en présence de l’artiste

SAMEDI 5 et DIMANCHE 6 décembre 14H – 20H

Les dessins de Fred Le Chevalier correspondent à une envie de dessiner des bulles.   Des espaces hors de la violence du monde, où des personnages s’en échappent. Ici, le champ de l’échappée est celui de la peau, de la tendresse. Un beau terrain où faire taire le monde, esquisser magie et transcendance. « J’ai voulu dessiner la sexualité, la tendresse. Il s’agit peut-être plus de danse, de sensualité, de glissements entre deux personnages décomposés, ou peut-être beaucoup plus selon ce qu’on y perçoit. L’aspect androgyne y est plus recherché avec des personnages en miroir, en communion, en glissements. »

L’exposition est accompagnée du lancement de son nouveau livre « On a toute une peau pour se raconter nos vies » paru chez les éditions La Pionnière.

La galerie est ouverte du mercredi au samedi de 14h à 19h. Et sur rendez-vous. Fermeture exceptionnelle le 16 décembre 2020.
Dans le respect des mesures sanitaires, le port du masque vous sera demandé. Du gel hydroalcoolique est mis à disposition à l’entrée de la galerie.

Nous vous remercions par avance de votre compréhension. Nous restons bien sûr disponibles pour répondre à vos questions par mail: contact@ekosato.com

Prenez soin de vous.

________________________________________________________________________________

Back to an exhibition

« Le Silence du mouvement » au Pavillon Carré de Baudouin

Avec les oeuvres de Catarina Rosa et Laurent Debraux, ainsi que les artistes invités, Damien Bénéteau, Gladys Nistor, Haruhiko Sunagawa, Pascal Haudressy, Justin Fiske, Karina Smigla Bobinski, ainsi que Ohad Naharin pour Chaillot, Théâtre National de la danse.

A l’ère de l’instantané et de l’immédiateté, cette exposition est un manifeste, une invitation à se retrouver. Le Silence du mouvement est une expérience sensorielle privilégiant la lenteur et le silence au brouhaha et à l’agression de la vitesse.

A travers des sculptures dont le mouvement fait partie intégrante et des créations statiques qui en éveillent l’idée, le spectateur est invité à une immersion où élégance rime avec pureté. Un espace où l’aspect technique s’efface pour apporter une respiration, un souffle. Ici s’instaure un dialogue entre les oeuvres et le visiteur qui nous ramène à une perception oubliée de l’espace et du temps. Le visiteur est invité à découvrir des oeuvres contemporaines intemporelles.

Commissaire d’exposition: Eko Sato

Instagram: @lesilencedumouvement

Expositions

Laurent Debraux   2 – 31 Octobre 2020

Laurent Debraux 2 – 31 Octobre 2020

Le travail de Laurent Debraux conjugue le mouvement, presque indescriptible à une réflexion qui ne fait que s'intensifier.…