Septembre 2020

Nous vous souhaitons un bel été et vous retrouvons le 5 septembre pour l’exposition de Florence Brodard.

Mailles, maillons, crochets, chaînettes, comme pour relier le passé au présent. Un passé fait de laine, d’aiguilles, de fils tricotés. Son présent fait de formes et de couleurs. Quand la boucle est bouclée, quand les retrouvailles ont lieu, quand le lien façonne l’ouverture. Florence Brodard prend la mesure de la liberté.

Au plaisir de vous retrouver en septembre. Prenez soin de vous.

 

Mai – Juillet 2020

GROUP SHOW  Jusqu’au 15 juillet

Exposition collective avec Florence Brodard, Fred Le Chevalier, Laurent Debraux, Clémentine Dupré, Eudes Menichetti, Catarina Rosa

Group Show at Galerie Eko Sato. May-June 2020

La galerie met en exergue le travail de six artistes qui aiment à perturber le regard.

Le geste artistique de Eudes Menichetti nous invite dans un langage dense et pénétrant. Inlassable explorateur de médiums inattendus, il nous convie dans les abysses d’un corps, ici celui de Norrin Radd. Un super héros débarqué de la planète Marvel. Un tableau inscrit intentionnellement au sein de cette exposition par la galerie, en écho à notre époque perturbée par un étrange virus mortel.

Norrin Radd est une figure interprétée sur différents supports et avec différentes approches par Eudes Menichetti depuis longtemps, un personnage qui fait partie de son histoire, de ses souvenirs d’enfance. A ses côtés, un autre regard intime, celui de Catarina Rosa, jeune artiste portugaise, qui tend ses fils, coud sur papier pour dévoiler un tissage à mi chemin entre univers géométrique et organique. Mariage entre tension, distorsion et volume. En face, le travail de Florence Brodard avec une nouvelle série composée de dessins où il est question de notions d’intérieur et d’extérieur, de naif et de dérangeant. Un cadavre exquis, ou plutôt un jeu qui rappelle un Rubik’s cube, où les combinaisons de figures sont multiples. Un jeu en écho avec celui de Clémentine Dupré qui travaille autour de la sculpture avec ses architectures silencieuses. On y découvre un contraste entre idées de cloisons et d’intimité. Fred Le Chevalier nous dévoile une toute nouvelle série, « On a toute une peau pour se raconter nos vies » avec une figure abstraite de corps, où ceux-ci se lassent et s’entre-lassent. Un interdit en temps de confinement? Ces dessins font écho avec le travail de Laurent Debraux qui conjugue le mouvement, presque indescriptible, à une réflexion qui ne fait que d’intensifier. L’artiste travaille sur la transmission des émotions par le mouvement.

La galerie est ouverte du mercredi au samedi de 14h à 19h. Et sur rendez-vous.
Dans le respect des mesures sanitaires, nous vous accueillerons dans ces horaires en privilégiant les rendez-vous afin de rendre votre visite plus agréable.  Le port du masque vous sera demandé. Merci de venir équipé de votre masque. Du gel hydroalcoolique est mis à disposition à l’entrée de la galerie. Le nombre de visiteurs est limité à 10 personnes en même temps.

Nous vous remercions par avance de votre compréhension. Nous restons bien sûr disponibles pour répondre à vos questions par mail: contact@ekosato.com

Prenez soin de vous.

__________________________________________________________________________________

Hors les murs

L’oeuvre « La mare aux fées » de Laurent Debraux illustre le catalogue de la saison 2019/2020 de l’Opéra de Paris, images pour illustrer « L’après-midi d’un Faune » de Claude Debussy, chorégraphié par Anne Teresa De Keersmaeker.

La revue d’art et de littérature « Ou bien » consacre ses pages de dessins  à  Fred Le Chevalier. Revue N° Janvier – Juillet 2020

Afin de soutenir le personnel soignant qui fait face à la crise sanitaire, la maison de vente aux enchères Piasa a organisé à l’initiative de Laurent Dumas, une vente caritative au profit du collectif #ProtegeTonSoignant en avril. Nous sommes très heureux d’y avoir participé avec le don d’une oeuvre de Fred Le Chevalier.

________________________________________________________________________________

Back to an exhibition

« Le Silence du mouvement » au Pavillon Carré de Baudouin

Avec les oeuvres de Catarina Rosa et Laurent Debraux, ainsi que les artistes invités, Damien Bénéteau, Gladys Nistor, Haruhiko Sunagawa, Pascal Haudressy, Justin Fiske, Karina Smigla Bobinski, ainsi que Ohad Naharin pour Chaillot, Théâtre National de la danse.

A l’ère de l’instantané et de l’immédiateté, cette exposition est un manifeste, une invitation à se retrouver. Le Silence du mouvement est une expérience sensorielle privilégiant la lenteur et le silence au brouhaha et à l’agression de la vitesse.

A travers des sculptures dont le mouvement fait partie intégrante et des créations statiques qui en éveillent l’idée, le spectateur est invité à une immersion où élégance rime avec pureté. Un espace où l’aspect technique s’efface pour apporter une respiration, un souffle. Ici s’instaure un dialogue entre les oeuvres et le visiteur qui nous ramène à une perception oubliée de l’espace et du temps. Le visiteur est invité à découvrir des oeuvres contemporaines intemporelles.

Commissaire d’exposition: Eko Sato

Instagram: @lesilencedumouvement

 

Expositions

Group Show 16 mai – 5 Juillet 2020

Group Show 16 mai – 5 Juillet 2020

Exposition prologée. Exposition collective avec Florence Brodard, Fred Le Chevalier, Laurent Debraux, Clémentine Dupré, Eudes Menichetti, Catarina Rosa.…